vendredi 20 juillet 2018

Et soudain la vie bascule - Perrine Marche


Quatrième de couverture

Maeva est une jeune adolescente de treize ans pleine de vie. Elle déborde d’énergie et pratique intensément le sport depuis quelques années. Elle a commencé à l’âge de cinq ans. Emplie de motivation et talentueuse, elle a intégré une section sport études ayant pour objectif d’accéder au plus haut niveau, c’est-à-dire le pôle France. Ses disciplines de prédilection sont le hand-ball, et l’athlétisme, et, surtout, c’est bien plus qu’une passion, c’est sa raison de vivre. Un jour, elle surprend une conversation entre sa mère et sa grand-mère qui va la bouleverser. Elle quitte le domicile précipitamment et — en une fraction de seconde —sa vie, ainsi que sa famille, va voler en éclat. 

Mon avis

Alors dans un premier temps, c'est vraiment la couverture qui m'a attirée, je la trouve très jolie et en même temps un chroniqueur (Laurent Fabre), que je suis sur Facebook, en parlait en bien sur sa page alors j'ai sauté le pas et vraiment j'ai adoré cette lecture, c'est un coup de cœur.

Maeva est une gamine de 13 ans qui sait ce qu'elle veut, elle en a du caractère et elle se donne les moyens de réussir. Elle est très volontaire et elle aime se surpasser. C'est une sportive et elle souhaite faire du sport à haut niveau, avec elle vous vibrez car elle vous explique très bien les sensations que l'on peut ressentir quand on se dépasse en sport. Je me suis attachée très fort à ce personnage, elle a tant de courage et de force !

Un jour, sa vie bascule ...

Avec elle vous allez souffrir, vous allez être en colère, vous allez déprimer et par moments vous allez vous sentir impuissant(e)s devant tant d'injustices ... J'ai beaucoup aimé cette gamine, je sais je l'ai déjà dit, et bien je le répète.

En tant que maman et soignante cette histoire m'a beaucoup touchée et j'ai souvent eu des larmes aux yeux, car par moments je m'identifiais aussi à sa maman Nina qui en voit de toutes les couleurs, elle s'en prend plein la figure de tous les côtés mais le plus poignant reste quand même la détresse de Maeva. Nina est en plus une maman solo, qui doit porter sa fille et sa famille à bout de bras mais elle m'a aussi touchée dans le cadre de son travail, tout comme ses collègues, ce métier par certains côté est si merveilleux ...

Maeva arrivera-t-elle à faire le deuil de ce qu'elle était avant ce jour fatidique ? Je vous laisse le découvrir dans ce livre et j'espère que vous aurez autant de plaisir que moi à le lire ...  

Ce livre est très belle leçon de vie, un livre à lire rapidement ...

mercredi 4 juillet 2018

Treize raisons - Jay Asher

Quatrième de couverture

Clay Jensen reçoit sept cassettes enregistrées par Hannah Baker avant qu'elle ne se suicide. Elle y parle de treize personnes qui ont, de près ou de loin, influé sur son geste. Et Clay en fait partie. D'abord effrayé, Clay écoute la jeune fille en se promenant au son de sa voix dans la ville endormie. Puis, il découvre une Hannah inattendue qui lui dit à l'oreille que la vie est dans les détails. Une phrase, un sourire, une méchanceté ou un baiser et tout peut basculer.

Mon avis

C'est par curiosité que j'ai voulu lire ce livre, une patiente dans mon service l'avait sur sa table de nuit et j'avais plus ou moins entendu parler du thème, une jeune fille, Hannah Baker, décide d'envoyer sept cassettes enregistrées à Clay Jensen et on découvre ce qu'elle raconte en même temps que ce garçon, sa lente descente aux enfers jusqu'à l'inéluctable.

J'ai été un peu perturbée au début par le récit d'Hannah qui était entrecoupé des réactions et actions de Clay mais finalement au bout d'un moment je me suis habituée.

C'est un roman triste, j'ai eu parfois la gorge serrée, parce que ça touche des enfants, certains font des actes, disent des choses pour s'amuser parfois, sans se rendre compte de leurs portées. Tout le monde n'est pas égaux devant la méchanceté des autres et puis parfois il suffit juste d'un effet boule de neige comme l'explique très bien Hannah et c'est ça qui fait peur pour nos propres enfants ...


 

samedi 30 juin 2018

Quoi qui n'a dans ma PAL fin juin ?

💖💖💖💖💖💖 = méga coup de coeur (le premier de tous les coups de coeur) va falloir faire fort pour détroner "Entre deux mondes" d'Olivier Norek
💖💖💖💖💖 = coup de coeur
💖💖💖💖 = manque juste une bricole pour que ce soit un coup de coeur
💖💖💖 = J'ai aimé, j'ai passé un bon moment
💖💖 = Je n'ai pas aimé
💖 = J'ai abandonné


Livres lus en Mai

- La mélancolie du kangourou - Laure Manel 💖💖💖💖
- Les jumeaux de Piolenc - Sandrine Destombes  💖💖💖💖
- La forêt - Luca Tathieazym  💖💖💖💖
- L'homme volcan - Mathias Malzieu  💖💖💖
- La chambre des merveilles - Julien Sandrel 💖💖💖
- 30 secondes avant de mourir - Sébastien Theveny 💖💖
- Treize raisons - Jay Asher  💖💖💖




 Les livres d'auteurs indépendants et quelques édités qui ont agrandi ma PAL durant ce mois 


- Recyclés - Cetro
- La forêt - Luca Tathieazym 
- 30 secondes avant de mourir - Sébastien Theveny




Et les autres romans d'auteurs indépendants (qui diminue tout doucement)

- L'enjeu - Wendall Utroi
- L'innocence de la guerre - Rex Van Asselt
- Charly le commencement - Cédric Péron
- Charly - la traque - Cédric Péron
- L'auréole des condamnés - Lionel Behra
- Souviens toi de rose - Isabelle Rozeen-Mari
- Harem - Aztèques - Eric Costa
- Les hommes-charbon - tome 1 - Laurence Orsini
- Le sanctuaire d'ombos - Damien Leban
- Les héritiers des ténèbres - Damien Leban
- Bill de Chris Loseus
- A corps et à cœurs - Rose Morvan
- Bill de Chris Loseus
- Parfois on tombe - Solène Bakowski
- Tout le monde connaît Lola
- Au delà des tours - Anaïs W.
- Debolis Héyavé - Anaïs W.
- Instant - Ludivine Delaune
- Knysna - O. Nadaco
- Le psy, le caniche et moi - Elisabeth Nihous
- Je me souviens de toi - Cédric Charles Antoine
- Une Ex - Gina Dimitri
- INsoumission - Gina Dimitri
- Sa chose - Gina Dimitri
- L'ombre - Luca Tathieazym
- Le bois aux papillons - Sandrine Pialat
- Les lettres de l'ane Cetro - Cetro
- Souviens-toi en 1450 - Valérie Mas
- Jamais plus - Colleen Hoover
- Charade - Laurent Loison
- Heaven's road - Alexis Arend
- La jupe écossaise - Lise Delukas
- Orphelin de pairs - Cetro
- Orisha song - Azel Bury
- Au nom de l'art - Cetro
- Au nom de la vie - Cetro
- Extraction (la naissance) - Tony Perrault
- Extraction (La résurrection) - Tony Perrault
- Maintenant et à jamais - Audrey Martine
- IVM 1 - Katia Campagne
- IVM 2 - Katia Campagne
- Chicago Requiem - Carine Foulon
- Théo ou le pouvoir de dieu - Serio Luis
- Espoir, sors-moi du noir - Brian B. Merrant
- Emulsion : au delà du visible - Vanaly Nomain
- Gourmandise de noël - Amélie B
- Droit dans le mur - Nick Gardel
- Le bruit dans ma tête - Nick Gardel
- Les liaisons presque dangereuses - Luc Doyelle
- Elle et lui - Angela Ilie
- Sans existence et sans nom - Cetro
- Le lac - Azel Bury


Et les autres qui sont encore là ...


- Une bonne raison de tuer - Philippe Besson
- La dernière lettre de son amant - Jojo Moyes
- Pretty girl - Karin Slaughter
- Nager dans les étoiles - Kanishk Tharoor
- Une si jolie petite fille - Gitta Sereni
- Un goût de cannelle et d'espoir - Sarah McCoy
- Un parfum d'encre et de liberté - Sarah McCoy
- La femme du gardien du zoo - Diane Ackerman
- Des noeuds d'acier - Sandrine Colllette
- Un vrai jeu d'enfant - François Xavier Dillard
- Rendez-vous au cupcake café - Jenny Colgan
- La petite boulangerie du bout du monde - Jenny Colgan
- La ferme du bout du monde - Sarah Vaughan
- Une bonne intention - Solène Bakowski
- L'homme au manteau noir - Diane Setterfield
- Le retour de Jules - Didier Van Cauwelaert
- Le journal intime d'un arbre - Didier Van Cauwelaert
- 1984 - George Orwell
- Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie - Virginie Grimaldi
- Rêver - Franck Thilliez
- Sharko - Franck Thilliez
- L'affaire Isobel Vine - Tony Cavanaugh
- Et tu trouveras le trésor qui dort en toi - Laurent Gounelle
- L'homme qui voulait être heureux - Laurent Gounelle
- Les Dieux voyagent toujours incognito - Laurent Gounelle
- L'affaire Léon Sadorski - Romain Slocombe
- Une forêt obscure - Fabio M Mitchelli
- Le plus petit baiser jamais recensé - Mathias Malzieu
- La prunelle de ses yeux - Ingrid Desjours
- Les élus - Sem Steve Sandber
- Le loup peint - Jaques Saussey
- Le cas Jack spark - Victor Dixen
- L'amie prodigieuse - Helena Ferrente
- Au bonheur du matin - Marie-Paule Armand
- Miniaturiste - Jessie Burton
- Les filles du lion - Jessie Burton
- Le diable est dans les détails - Leila Slimani
- Les jours meilleurs - Cecelia Ahern
- Traquée - Rebecca Kean

- Un dernier mot avant de partir - Cédric Castagné

lundi 25 juin 2018

La forêt - Luca Tahtieazym

Quatrième de couverture

1958.
Lors d’une sortie scolaire, sept enfants s’égarent en forêt et se réfugient dans une cabane abandonnée, au centre d’une clairière.

Très vite, ils réalisent que toute tentative de fuite les ramène systématiquement à leur point de départ. Un constat s’impose : ils sont prisonniers.

Et le pire n’est peut-être pas cette Chose qui rôde la nuit ; le pire, pour un survivant, ce sont parfois les autres survivants…

Mon avis

J'ai beaucoup aimé cette lecture, pas un moment d'ennui, tout doucement au fil des pages je me suis enfoncée dans cette forêt et elle m'a retenue prisonnière également ... impossible de lâcher le bouquin ...

Un groupe d'enfants part en forêt pour une sortie scolaire, ils ont tous entre 11 ans et 13 ans et parmi eux 7 vont s'égarer ... Il y aura Elise, Claire, Simon, Romain, Louis, Nagib et Achille. Les jours vont passer et ils vont devoir apprendre à se débrouiller seuls dans cette forêt maudite qui les garde captifs.

Je me suis attachée à chaque enfant avec peut être une préférence pour Simon. Tout au long du roman je me suis demandée pour quelles raisons ils n'arrivaient pas à sortir de cette forêt. Il y a du suspense, ils vont vivre beaucoup d'évènements et apprendre à vivre avec ...
Des amitiés vont se créer, ils vont devoir s'entraider, trouver à manger, ils vont devoir apprendre à vivre ensemble, se protéger la nuit venue car il y a quelque chose qui rôde et vient les attaquer ...

Quant à la fin, elle est surprenante ... et vous, allez vous oser entrer dans cette forêt ?

jeudi 21 juin 2018

La chambre des merveilles - Julien Sandrel

Quatrième de couverture

Inattendu, bouleversant et drôle,
le pari un peu fou d'une mère
qui tente de sortir son fils du coma
en réalisant chacun de ses rêves.

Louis a 12 ans. Ce matin, alors qu’il veut confier à sa mère,  Thelma, qu’il est  amoureux pour la première fois, il voit bien  qu’elle pense à autre chose, à son travail sûrement. Alors il part,  fâché et déçu, avec son skate, et traverse la rue à fond. Un camion  le percute de plein fouet.
  Le pronostic est sombre. Dans quatre semaines, s’il n’y a pas  d’amélioration, il faudra débrancher le respirateur de Louis.  En rentrant de l’hôpital, désespérée, Thelma trouve un carnet  sous le matelas de son fils. À l’intérieur, il a dressé la liste de  toutes ses « merveilles », c’est-à-dire les expériences qu’il aimerait  vivre au cours de sa vie.
  Thelma prend une décision : page après page, ces merveilles,  elle va les accomplir à sa place. Si Louis entend ses aventures,  il verra combien la vie est belle. Peut–être que ça l’aidera à  revenir. Et si dans quatre semaines Louis doit mourir, à travers  elle il aura vécu la vie dont il rêvait.
  Mais il n’est pas si facile de vivre les rêves d’un ado, quand on  a presque quarante ans…
Mon avis
C'est d'abord le titre du livre qui m'a attirée la chambre des merveilles, de quoi pouvait donc parler ce livre ? quand j'ai lu la quatrième de couverture, je me suis dit "pourquoi pas ?"

J'ai aimé cette lecture, oh ce n'est pas un coup de coeur mais j'ai passé un agréable moment avec dans l'histoire des petits rappels à "profiter de la vie et des siens tant que c'est possible" et à "revoir ses priorités". 
Je me suis laissée bercer par l'histoire, un peu banale mais que j'ai apprécié pour sa simplicité.

Alors je ne me suis pas vraiment attachée aux personnages mais ils étaient émouvants chacun à leur manière. Thelma la maman très prise par son boulot qui va tout faire pour sortir son fils du coma jusqu'à faire des choses inattendues, Louis coincé dans son coma, la relation entre Thelma et sa maman qui finissent par se rapprocher dans la douleur

La fin ne m'a pas bouleversée, je m'attendais pourtant à l'être ... elle est sans surprise ... c'est pas grave, c'était un bon roman pour passer le temps



lundi 18 juin 2018

L'homme volcan - Mathias Malzieu

Quatrième de couverture

"L'Homme-Volcan" relate l'histoire, tendre et mélancolique, d'une jeune fille qui vit les retrouvailles d'avec son petit-frère, mort quelques années plus tôt en tombant dans un volcan, et qui revient la visiter sous la forme d'un fantôme incandescent.

Mon avis

Une petite histoire très rapide à lire, une histoire farfelue et poétique comme je les aime, une histoire à la Mathieu Malzieu, j'adore vraiment son univers. 

jeudi 14 juin 2018

30 secondes avant de mourir - Sébastien Theveny

Quatrième de couverture

New York, 2018.
Assis dans une salle d’embarquement de l’aéroport de La Guardia, Tom Brady observe les autres passagers, autant d’anonymes ignorant tout de son terrible Thanksgiving 2015.

Impossible d’oublier ce fameux jeudi ! Une journée noire, agitée, tendue, qui cache d’effroyables secrets mais aussi une vérité glaçante, dérangeante, dont les racines puisent bien plus loin dans le passé…


A cet instant, Tom est loin d'imaginer qu'il ne lui reste que trente secondes avant de mourir

Mon avis

Hou la la, bon ben je n'ai pas accroché à l'histoire ... Je comprends que certaines personnes aient pu aimer parce qu'il y a quelque chose de spécial dans ce roman mais je n'ai pas su entrer dans l'histoire, sans doute à cause de problèmes personnels, je n'avais pas l'esprit libre pour entrer dans cette histoire  ... 


lundi 11 juin 2018

Les jumeaux de Piolenc - Sandrine Destombes

Quatrième de couverture

Août 1989. Solène et Raphaël, des jumeaux de onze ans originaires du village de Piolenc, dans le Vaucluse, disparaissent lors de la fête de l'ail. Trois mois plus tard, seul l'un d'eux est retrouvé. Mort.

Juin 2018. De nouveaux enfants sont portés disparus à Piolenc. L'histoire recommence, comme en macabre écho aux événements survenus presque trente ans plus tôt, et la psychose s'installe. Le seul espoir de les retrouver vivants, c'est de comprendre enfin ce qui est arrivé à Solène et Raphaël. Au risque de réveiller de terribles souvenirs.

Mon avis

J'avais déjà lu "Ils étaient cinq" de cette auteure, je vous en avais parlé ICI, j'avais beaucoup aimé alors bien sur quand j'ai su qu'elle sortait un nouveau bouquin je n'ai pas pu résister ...

J'ai passé un agréable moment de lecture.

Une histoire de jumeaux, ils ont disparu, que leur est-il arrivé ? sont-ils vivants ? 30 ans plus tard des enfants disparaissent à nouveaux ? existe-t-il un rapport avec la disparition de Solène et Raphaël ? On le découvrira au fil de l'histoire ...

Je n'ai pu lâcher ce livre car jusqu'au bout le suspense est au rendez-vous. Alors ce n'est pas un coup de coeur mais ça reste un bon thriller ...


vendredi 8 juin 2018

J'aime votre peur - Karine Giebel

Quatrième de couverture

L'Empreinte sanglante d'un pied nu, la suivre au long d'une rue...

L'auteur s'est amusé à suivre les règles d'un petit jeu d'écriture : donner corps à une idée en devenir depuis presque un siècle et demi, posée par Nathaniel Hawthorne - l'un des pères de la littérature américaine, dans un texte au nombre de signes limité.

Mon avis

C'est une histoire courte, très vite lue, la fin m'a émue (oui, je suis une grande sensible) mais je ne peux pas vous en dire plus sans dévoiler la fin, j'aime beaucoup cet auteur, je suis fan :-)

mercredi 6 juin 2018

Mes mots sont les fleurs de ton silence - Antoine Paje

Quatrième de couverture

Arnaud n'écoute plus rien ni personne. Il a tout ce dont un homme accompli peut rêver : une épouse docile, des enfants qu'il aperçoit à peine au petit déjeuner, plusieurs maîtresses à disposition. Mais un jour, la neige fraîche le surprend sur la route ; il perd le contrôle de sa voiture. Plongé dans le coma, il reste alité, immobile, les yeux clos, apparemment inconscient. Et pourtant, Arnaud entend tout.
Ses proches se succèdent à son chevet, dévoilant leur vrai visage. Il comprend à quel point il s'est trompé, sur lui-même et sur les autres. Surviendront quelques cinglantes révélations et de magnifiques surprises. Et du silence vont éclore les fleurs les plus inattendues...


Mon avis

Alors tout d'abord c'est la couverture qui m'a attirée, j'adore, je la trouve très jolie, puis bien sur la quatrième de couverture m'a également plu .

Arnaud est un homme qui plaît aux femmes et il le sait. Il est chef d'entreprise alors il a l'habitude de tout gérer, il n'écoute pas ce que son entourage lui dit, il n'y porte pas attention et surtout c'est toujours lui qui a raison. Il néglige sa femme et ses enfants. Un jour, il a accident et il est plongé dans un coma. Ses parents et amis lui rendent visitent à l'hôpital et comme ils pensent qu'il n'entend rien, ils lui font des confessions et là, il va prendre conscience de ce qu'il est en réalité, ce que pense les gens de lui, les secrets qu'on ne lui a pas dit, les failles de chacun ... 

Cette histoire aurait pu être banale mais la lecture est très agréable, je n'ai pas réussi à lâcher le livre, les personnages sont si attachants même Arnaud on finit par ressentir pour lui des sentiments positifs

J'ai parfois été émue par certains personnages comme sa femme, son fils, sa fille, ils ont su me toucher ...

Ce livre est pour moi un feel good book car cette histoire fait réfléchir sur l'amour qu'on porte à ses proches, sur le sens de la vie ...


lundi 4 juin 2018

Ceci n'est pas une banane - Céline Theeuws

Quatrième de couverture

Sixtine, fraîchement arrivée à Paris pour vivre la vie d’une vraie Parisienne, va voir son rêve se briser. Ses nouveaux collègues vont faire d’elle leur souffre-douleur. Insultes et coups-bas vont devenir son lot quotidien, un message envoyé à son corps qui va doucement fondre, jusqu’à se laisser dépérir. Ses bourreaux resteront-ils impunis ? Aura-t-elle la force de se venger ? Une chose est sûre, sa vie changera à jamais…

C’est un roman.
Un roman épicé.
Assaisonné de jalousie.
Peint d’amertume, coloré et engagé.
Avec un doigt d’humour.

C’est l’histoire d’un corps qui va se désagréger face à la méchanceté.
L’histoire d’une femme qui va plier sous le poids du silence.
La réalité d’un corps.
Une réalité dérangeante.
Une histoire fondée sur des faits réels…


Mon avis

Ce livre parle de harcèlement moral ... jusqu'où la méchanceté des hommes peut-elle aller ?

Et Sixtine jusqu'où va-t-elle subir ce harcèlement ? Quelles sont les armes qu'elle va mettre en place ? Comment son corps va-t-il réagir ? parce que parfois la tête dit une chose et le corps une autre ...

Ses collègues m'ont fortement dégoûtée, un comportement que je ne comprends pas surtout sur du si long terme ... surtout que tout démarre d'une broutille, parce qu'en fait, il n'y a rien à reprocher à Sixtine ... Sixtine semble forte et semble vouloir se battre, y arrivera-t-elle ?

J'ai aimé les passages où Sixtine explique aux clients ce que sont les aliments bio, quand elle les décrits on ressent sa passion. Elle donne aussi son avis sur la souffrance animale dans l'industrie agroalimentaire et je suis assez d'accord avec ce qu'elle en dit ... 

Il y a un tel constraste entre ce qu'elle vit et la passion qui l'anime que c'est émouvant, on ne peut qu'aimer Sixtine. 

J'ai aimé cette lecture que j'ai lu rapidement, pas un coup de coeur mais une lecture agréable.