mercredi 16 janvier 2019

Je te promets la liberté - Laurent Gounelle

Quatrième de couverture

Imaginez  : votre employeur vous laisse dix jours pour sauver votre poste et, le soir même, votre conjoint vous laisse entendre que votre couple n’en a plus pour longtemps… Dans les deux cas, on vous reproche votre personnalité, mais qu’y pouvez-vous  ?
Lorsqu’un ami vous parle d’un homme mystérieux, membre d’une confrérie très secrète détentrice d’un savoir ancestral, qui a le pouvoir d’installer en vous une toute nouvelle personnalité, la perspective est peut-être tentante…

C’est ce qui arrive à Sybille Shirdoon, l’héroïne de cette histoire  : confrontée à l’échec, à la séparation, à la trahison, mais aussi au bonheur, à la joie, à l’amour, elle s’embarque alors dans un chemin extraordinaire vers la découverte de soi et des autres.

Mon avis

Qui n'aimerait pas changer de personnalité ? C'est ce qu'aimerait en tout cas Sybille Shirdoon.

J'ai moins accrochée à cette histoire car j'ai rapidement compris où l'auteur voulait amener notre réflexion. C'est le 3ème livre que je lis de cet auteur, j'avais beaucoup aimé ceux que j'avais lu mais celui ci j'avoue m'y être ennuyée et vu les critiques sur amazon je ne suis pas la seule.

extrait " La liberté, ce n'est pas de faire ce qu'on veut quand on veut en obéissant à ses pulsions, ce qui mène au n'importe quoi et surtout à l'esclavage. La liberté, c'est de s'autoriser à mettre en œuvre nos aspirations profondes sans être entravé par les souffrances induites par notre personnalité. La grande erreur consiste à se dire à propos de sa personnalité "je suis comme ça" c'est une grande erreur parce que cela bloque toute évolution : en effet, on ne peut pas changer qui on est, donc si on s'assimile à sa personnalité, on fige les choses, on les grave dans le marbre pour la vie entière. Sauf que, ... notre personnalité, ce n'est pas nous : au contraire, c'est un ensemble de mécanismes mentaux et émotionnels qui nous éloignent de nous même. Quand vous êtes amoureux, votre personnalité tend à s'effacer naturellement et vous manifestez inconsciemment les meilleurs aspects de vous même. Ce n'est pas une stratégie pour masquer vos défauts, c'est juste que vous êtes tirés vers le haut par cet état amoureux. L'évolution personnelle peut vous emmener vers cette qualité d'être, afin de la vivre en permanence"

mercredi 9 janvier 2019

Le tatoueur d'Auschwitz - Heather Morris

Quatrième de couverture

Sous un ciel de plomb, des prisonniers défilent à l’entrée du camp d’Auschwitz. Bientôt, ils ne seront plus que des numéros tatoués sur le bras. C'est Lale, un déporté, qui est chargé de cette sinistre tâche. Il travaille le regard rivé au sol pour éviter de voir la douleur dans les yeux de ceux qu’il marque à jamais.

Un jour, pourtant, il lève les yeux sur Gita et la jeune femme devient sa lumière dans ce monde d’une noirceur infinie. Ils savent d’emblée qu’ils sont faits l’un pour l’autre. Mais dans cette prison où l’on se bat pour un morceau de pain et pour sauver sa vie, il n'y a pas de place pour l'amour.

Ils doivent se contenter de minuscules moments de joie, qui leur font oublier le cauchemar du quotidien. Mais Lale a fait une promesse  : un jour, ils seront libres, deux jeunes gens heureux de vivre ensemble. Deux personnes plus fortes que l’horreur du monde.

L’histoire vraie d’un homme et d’une femme qui ont trouvé l’amour au cœur de l’enfer.

Mon avis

L'être humain est fantastique, comment une histoire d'amour peut naître dans ce lieu dépourvu d'humanité comme à Auschwitz ?

C'est une lecture forte où des personnes sont confrontées à des choix, celui de mourir ou celui de vivre, celui de se soumettre aux nazis et avoir une vie un tout petit peu plus facile ou de crever de faim ou de froid, celui de faire un travail qui vous rebute, qui vous fait honte, qui est contre vos principes ou mourir ! que de cas de conscience tout cela doit engendrer en plus d'être traiter pire que des animaux et pourtant le faire c'est sauver sa peau ou tout au moins alléger vos souffrances.

C'est aussi un récit basé sur une histoire réelle et ça fait encore plus froid dans le dos. Il n'y a pas ou peu de scènes difficiles mais l'atmosphère qui se dégage dans cette lecture m'a glacée.

vendredi 4 janvier 2019

La véritable histoire de Noël - Marko Leino

Quatrième de couverture

Au cœur de la Laponie, pays des neiges éternelles, le jeune orphelin Nicolas est recueilli par les habitants de son village. Mais ils sont tous trop pauvres pour pouvoir l'adopter. Le Conseil des Anciens prend alors une décision inédite : chaque année, le garçon sera pris en charge par une famille différente, et il en changera le jour de Noël.

Avec une étincelle d'espoir et de joie de vivre, Nicolas décide de se consacrer à sa passion : fabriquer des jouets. Le garçon va ainsi raviver l'émerveillement au cœur de cette région glacée. Et pourrait bien être à l'origine d'une des plus belles légendes.

Mon avis

Ça fait un petit moment que j'ai ce livre mais je voulais le lire qu'en période de Noël, c'est donc chose faite ....

J'ai adoré cette lecture et reprendre chaque soir mon livre pour retrouver les personnages. Je me suis retrouvée parfois dans la peau d'un enfant avec son insouciance qui fait bon sentir surtout à notre époque.

Je me suis retrouvée aussi dans la peau de Nicolas où je me suis un peu retrouvée, dans la peur d'aimer de peur de souffrir ...

C'est un très joli conte, un coup de coeur, un conte qui me fait venir les larmes aux yeux de par ce qu'il dégage comme sentiments : la bienveillance, l'amour des autres. Je me suis retrouvée hors du temps avec cette lecture que je recommande.

Un extrait qui me tient à coeur :

"Aimer, c'est aussi la craite de perdre l'objet de son amour. ça fait partie de la vie. Tu es encore prisonnier de ton passé. Tu ne peux pas passer le reste de tes jours à esquiver tes sentiments par peur de perdre quelqu'un. Car si tu noses pas aimer ou si tu ne laisses pas les autres t'aimer, tu ne vis pas"
"J'accepte ce qui s'est passé. Et même si à cet instant, j'ai l'impression que le soleil ne se lèvera plus et que je ne rirai plus jamais de ma vie, je sais quand même au fond de moi que ce n'est pas vrai. Le soleil se lèvera demain, tout comme les autres jours, et lorsqu'il aura passé de l'eau sous le pont, je serai de nouveau capable de rire un jour. J'y crois vraiment même si ça me fait mal"

mercredi 2 janvier 2019

Une femme entre deux mondes - Marina Carrère d'Encausse


Quatrième de couverture

C'est un mur entre deux mondes. D'un côté, la prison. De l'autre, la liberté.
D'un côté, Valérie, écrivain, journaliste et maman comblée. De l'autre, Nathalie – Nathalie au noir passé. L'ombre et la lumière...
Entre les deux femmes, une correspondance se noue bientôt. Puis, au fil des visites au parloir, une intimité qui fera vaciller le rempart des faux-semblants. Car, de chaque côté du mur, c'est la même peine qui hurle, le même secret tapi dans la mémoire des corps, les mêmes chaînes qu'il faudra, main dans la main, briser...

Mon avis

C'est par curiosité que j'ai lu ce livre. Comme beaucoup je connais Marina par le biais de son émission de santé mais je ne la connaissais pas du côté de l'écrivain, c'est chose faite.

J'ai beaucoup aimé cette lecture, c'est fin, c'est délicat, plein de tendresse malgré la rudesse de la vie.

J'ai passé un agréable moment de lecture, je lirai encore cette auteure

lundi 31 décembre 2018

Le top 3 à ma façon de l'année 2018

💖💖💖💖💖💖 = méga coup de cœur (le premier de tous les coups de cœur) va falloir faire fort pour détrôner "Entre deux mondes" d'Olivier Norek

Première marche = coup de cœur

Deuxième marche = manque juste une bricole pour que ce soit un coup de cœur

Troisième marche = J'ai aimé, j'ai passé un bon moment

Hors catégories car ce livre a vraiment été une grosse claque !

Entre deux mondes - Olivier Norek


Première marche


Wanda - Wendall Utroi
La tête du lapin bleu - Wendall Utroi 
Comme un phare dans la tourmente - Wendall Utroi

Kanun - Cetro
Chassés croisés mortels - Cetro
Recyclés - Cetro
Après la neige - Cetro

Le frisson de la liberté 1 - Florence Clerfeuille
Le poids de la colère 2 - Florence Clerfeuille
Le choc de la haine 3 - Florence Clerfeuille

Toutes blessent, la dernière tue - Karine Giebel
J'aime votre peur - Karine Giebel 

Le mal en elle - Matthieu Biasotto
Pictural - Matthieu Biasotto
 L'expérience Cendrillon - Sébastien Fritsch 

Fantazmë - Niko Tackian 

Abandonnée - Christelle Colpaert Soufflet

Une coccinelle dans le coeur - Angie Le Gac

Du côté du bonheur - Anna McPartlin

On se souvient du nom des assassins - Dominique Maisons


Héritage maudit - Eric Martzloff

Changer l'eau des fleurs - Valérie Perrin

Réveille-toi ! - François Xavier Dillard


Les larmes des cigognes - Lawren Schneider

Les secrets de la petite boite en fer - Isabelle Fluckiger Jachym

En attendant Bojangles - Oliver Bourdeaut

Le lecteur de cadavres - Antonio Garrido

Les passeurs de livre de Daraya - Delphine Minoui 

La tatoueur d'Auschwitz - Heather Morris

La véritable histoire de Noël - Leino Marko



Deuxième marche (Manque juste une bricole pour être sur ma première marche)

Et si. Larème Debbah
Ceux qui ne renonçaient pas - Luca Tahtieazym
Le rocher - Elisa Sebbel
L'eau de rose - Laurence Martin
Amalia - Daryl Delight
Le manoir aux chimères -  Christelle Colpaert Soufflet
Jalouse - Matthieu Biasotto
Buczo - Loana Hoarau
Fidèle au poste - Amélie Antoine
Le journal de ma disparition - Camilla Grebe
Mes mots sont les fleurs de mon silence - Antoine Page
Les jumeaux de Piolenc - Sandrine Destombes
La forêt - Luca Tahtieazym
La mélancolie du kangourou - Laure Manel
Et soudain tout bascule - Perrine Marche
Un contrat scandaleux - Rose Morvan
Fantazme - Niko Tackian
J'ai tué le grand méchant loup - Rex Van Asselt
Miss Fairchild - Nolween Eawy
Entre ciel et lou - Lorraine Fouchet
Retomber amoureux - Théo Lemattre
5 pas vers le bonheur - Théo Lemattre
Eveil - Cetro
Voix nocturnes - Amélie de Lima
Moi, smartphone 1,2,3 - Thomas Palpant
Ceux qui mentent - Nualla Ellwood
Tout simplement sans penser à demain - Elise Chaplin
Secret de miel - Fanny Vandermeersch
Les oiseaux qu'on met en cage - Marjorie Levasseur
Intrusions - Alexis Arend
La lueur- Alexis Arend
La vraie vie - Adeline Dieudonné
Hier encore - Luca Tahtieazym
Une femme entre deux mondes - Marina Carrère d'Encausse
Les sanglots de Pierre - Dominique Faget
Joachim - Cetro


Troisième marche (J'ai aimé)

Engelmann - Eve Ruby Lenn 
Résilience - Damien Leban 
Paris sous influence - Muriel Lecou Sauvaire
Chien-loup - Serge Joncour 
La face cachée de l'arc en ciel - David Ruiz Martin

Les larmes d'Alyssa - Isabelle Rozenn-Mari
Je vous hais - Céline Theeuws
Résilience - Damien Leban
Possessive - Gina Dimitri
La femme qui ne vieillissait pas - Grégoire Delacourt
Ceci n'est pas une banane - Céline Theeuws
L'homme volcan - Matthieu Malzieu
La chambre des merveilles - Julien Sandrel
Treize raisons - Jay Asher
Le jour où maman m'a présenté Shakerspeare
Terminus - Jonathan Théroude
Rien qu'une ombre - Guillaume Morini-Bosc
Je vous hais - Céline Theeuws
Je me souviens de toi - Cédric Charles Antoine
Un jour d'avance - Matthieu Biasotto
Boreal - Sonja Delzongle
Les secrets - Amélie Antoine
100 vies - Ludovic Spinosa
La douce amertume du café - Zia Odet
C'était le premier jour de l'automne - Isabelle Fluckiger Jackim
Le marchant de sable - Luca Tahtieazym
La face cachée de l'arc-en-ciel - David Ruiz Martin
Le dernier festin - Fabio M.Mitchelli
72 heures - Matthieu Biasotto
13 à table - collectif au profit des resto du coeur
Miss Jane - Brad Watson
Je te promets la liberté - Laurent Gounelle
Ne nous quittons pas - Jacques Expert


Pas aimé

Vol pour Kidney - Franck Thilliez
Trente seconde avant de mourir - Sébastien Theveny
Candirus - Raphael Grangier
Téleski qui croyait prendre - Florian P. Dennisson
Orphelin - Léonel OUssam
Les nids de Van Gogh - Evelyne Larcher
J'ai perdu Albert - Didier Van Cawelaert




dimanche 30 décembre 2018

Joachim - Cetro

Quatrième de couverture

Tous les dix ans environ, des vagues d'enlèvements touchent un petit village.
Des enfants disparaissent sans qu'aucune piste, jamais, ne mène à un coupable.
Lucas, son frère Sam et sa petite soeur Emmy sont témoins de phénomènes terrifiants.
Né des ténèbres, de la haine et du rejet, il est de retour.

Mon avis

La magie avec les écrits de Cetro, je l'ai déjà écrit sur un autre petit avis, c'est qu'en quelques lignes il est capable de nous emmener dans son monde qu'il a créé pour l'histoire. Les personnages deviennent des amis et vous avez envie de connaître la suite de l'histoire encore et encore, celui là ne déroge pas à la règle, une lecture que j'ai beaucoup aimée.

Encore une merveilleuse histoire de Cetro où l'on retrouve des sujets comme le rejet de la différence avec l'homosexualité ou le racisme, l'amour, la haine ...

Dans cette histoire, il y a un peu de surnaturel mais c'est ce qui aide à trouver l'histoire plus horrible encore parce que oui à notre époque tout ça est toujours d'actualité !

J'aime vraiment beaucoup les écrits de cet auteur, il a le don de nous ouvrir un peu plus les yeux sur ce qui se passe autour de nous. Oh bien sur, nous ne sommes pas dupes, on connaît tout ce qu'il raconte dans ses histoires mais il a une telle manière de raconter qu'il nous ouvre le cœur grand comme ça ....


Dans ma PAL quoi quoi qui n'y a fin décembre ?

💖💖💖💖💖💖 = méga coup de cœur (le premier de tous les coups de cœur) va falloir faire fort pour détrôner "Entre deux mondes" d'Olivier Norek
💖💖💖💖💖 = coup de cœur
💖💖💖💖 = manque juste une bricole pour que ce soit un coup de cœur
💖💖💖 = J'ai aimé, j'ai passé un bon moment
💖💖 = Je n'ai pas aimé
💖 = J'ai abandonné


Livres lus en Décembre

La véritable histoire de noël - Leino Marko 💖💖💖💖💖
Joachim - Cetro 💖💖💖💖
Les sanglots de Pierre - Dominique Faget 💖💖💖💖
Le tatoueur d'Auschwitz - Heather Morris 💖💖💖💖
Ne nous quittons pas - Jacques expert 💖💖💖💖
Je te promets la liberté - Laurent Gounelle  💖💖💖
13 à table 2018 💖💖💖




 Les livres d'auteurs indépendants et quelques édités qui ont agrandi ma PAL durant ce mois 

Le tatoueur d'Auschwitz - Heather Morris
13 à table 2018
Je te promets la liberté - Laurent Gounelle
Les sanglots de Pierre - Dominique Faget
Joachim - Cetro

Et les autres romans d'auteurs indépendants (qui diminue tout doucement)

- L'enjeu - Wendall Utroi
- L'innocence de la guerre - Rex Van Asselt
- Charly le commencement - Cédric Péron
- Charly - la traque - Cédric Péron
- L'auréole des condamnés - Lionel Behra
- Souviens toi de rose - Isabelle Rozeen-Mari
- Harem - Aztèques - Eric Costa
- Les hommes-charbon - tome 1 - Laurence Orsini
- Le sanctuaire d'ombos - Damien Leban
- Les héritiers des ténèbres - Damien Leban
- Bill de Chris Loseus
- A corps et à cœurs - Rose Morvan
- Bill de Chris Loseus
- Parfois on tombe - Solène Bakowski
- Tout le monde connaît Lola
- Au delà des tours - Anaïs W.
- Debolis Héyavé - Anaïs W.
- Instant - Ludivine Delaune
- Knysna - O. Nadaco
- Le psy, le caniche et moi - Elisabeth Nihous
- Je me souviens de toi - Cédric Charles Antoine
- Une Ex - Gina Dimitri
- INsoumission - Gina Dimitri
- Sa chose - Gina Dimitri
- L'ombre - Luca Tathieazym
- Le bois aux papillons - Sandrine Pialat
- Les lettres de l'ane Cetro - Cetro
- Souviens-toi en 1450 - Valérie Mas
- Jamais plus - Colleen Hoover
- Charade - Laurent Loison
- Heaven's road - Alexis Arend
- La jupe écossaise - Lise Delukas
- Orphelin de pairs - Cetro
- Orisha song - Azel Bury
- Au nom de l'art - Cetro
- Au nom de la vie - Cetro
- Extraction (la naissance) - Tony Perrault
- Extraction (La résurrection) - Tony Perrault
- Maintenant et à jamais - Audrey Martine
- IVM 1 - Katia Campagne
- IVM 2 - Katia Campagne
- Chicago Requiem - Carine Foulon
- Théo ou le pouvoir de dieu - Serio Luis
- Espoir, sors-moi du noir - Brian B. Merrant
- Emulsion : au delà du visible - Vanaly Nomain
- Gourmandise de noël - Amélie B
- Droit dans le mur - Nick Gardel
- Le bruit dans ma tête - Nick Gardel
- Les liaisons presque dangereuses - Luc Doyelle
- Elle et lui - Angela Ilie
- Sans existence et sans nom - Cetro
- Le lac - Azel Bury
- Veuillez me lire - Céline Theeuws
- Ashley Loyd - Matthieu Elhacoumo
- Tu avais promis que tu vivrais pour moi - Carène Ponte
- Le vase rose - Eric Oliva
- Lou Malis - Hollow West

mercredi 26 décembre 2018

Hier encore - Luca Tantiazym

Quatrième de couverture

Des gosses qui dansent au bord du précipice.
Une fugue.
Une odyssée.

Et vingt ans plus tard, les fantômes du passé qui viennent réclamer leur dû

Mon avis

Il y a des moments où il faudrait savoir arrêter de lire un livre lorsque l'on sent que ce n'est pas le bon moment pour le lire, seulement voilà ce livre je n'ai pas choisi la sagesse.

Le début commençait bien, je prenais plaisir à cette lecture puis mes soucis personnels ont pris le dessus, j'ai continué à lire mais je n'étais plus vraiment dans l'histoire. Je voulais cependant connaître la suite alors j'ai continué. Il aurait mieux valu que j'arrête avant d'en savoir trop parce que maintenant que je connais toute l'histoire je sais que je le lirai plus jamais, c'est dommage

mercredi 19 décembre 2018

La vraie vie - Adeline Dieudonné

Quatrième de couverture

Le Démo est un lotissement comme les autres. Ou presque. Les pavillons s alignent comme  des pierres tombales. Chez eux, il y a quatre chambres. Celle du frère, la sienne, celle des parents. Et  celle des cadavres. Le père est chasseur de gros gibier. Un prédateur en puissance. La mère, est transparente,  amibecraintive, soumise à ses humeurs.
Avec son frère, Gilles, elle tente de déjouer ce quotidien saumâtre. Ils jouent dans les carcasses des voitures de la casse en attendant la petite musique qui annoncera l arrivée du marchand de glace. Mais un jour, un violent accident vient faire bégayer le présent. Et rien ne sera plus jamais comme avant.

Mon avis

Ce n'est pas vraiment un coup de coeur mais c'en est pas loin.

C'est vraiment une histoire très forte et après avoir refermé le livre je pense encore à cette petite fille. Elle est intelligente ce qui lui donne une certaine liberté, je me rends compte en écrivant ce petit avis que je ne connais pas son prénom, celui de son frère oui, il s'appelle Gilles et elle est très protectrice avec lui mais tous les deux vont être spectateurs d'un horrible accident et là le comportement de son petit frère change, elle est décidée à tout faire pour le sortir de ce chaos.

Le roman commence tout doucement pour petit à petit monter crescendo, j'ai plus d'une fois retenue ma respiration jusqu'au bouquet final en apothéose qui m'a coupé le souffle

Une super lecture, je vous la recommande

mercredi 12 décembre 2018

Les passeurs de livres de Daraya - Delphine Minoui

Quatrième de couverture

De 2012 à 2016, la banlieue rebelle de Daraya a subi un siège implacable imposé par Damas. Quatre années de descente aux enfers, rythmées par les bombardements au baril d'explosifs, les attaques au gaz chimique, la soumission par la faim. Face à la violence du régime de Bachar al-Assad, une quarantaine de jeunes révolutionnaires syriens a fait le pari insolite d'exhumer des milliers d'ouvrages ensevelis sous les ruines pour les rassembler dans une bibliothèque clandestine, calfeutrée dans un sous-sol de la ville.

Leur résistance par les livres est une allégorie : celle du refus absolu de toute forme de domination politique ou religieuse. Elle incarne cette troisième voix, entre Damas et Daech, née des manifestations pacifiques du début du soulèvement anti-Assad de 2011, que la guerre menace aujourd'hui d'étouffer. Ce récit, fruit d'une correspondance menée par Skype entre une journaliste française et ces activistes insoumis, est un hymne à la liberté individuelle, à la tolérance et au pouvoir de la littérature.

Mon avis

J'ai lu ce livre par curiosité, ma fille avait lu cette histoire et j'étais curieuse de connaître ses goûts en matière de lecture et j'ai beaucoup aimé ce récit très instructif et intéressant.

Daraya est une ville non loin de Damas et c'est l'une des premières villes de Syrie où la population a d'abord manifesté pacifiquement contre le régime de Bachar El-Assad, puis avec les attaques et le siège qu'ils ont subi il a bien fallu qu'ils se défendent et ils l'ont fait avec une force militaire qui était sous l'autorité administrative civile. Sous l'autorité administrative civile ! ce n'était donc pas une ville remplie de rebelles qui voulaient en découdre, ni une ville remplie d'extrémistes comme on a voulu nous faire croire !

Ce livre est le récit des communications sur Skype de Delphine Minoui avec Ahmad Moudjahed, un jeune syrien de 23 ans habitant Daraya et qui au fil des jours va raconter ce qui se passe dans sa ville.

Un jour des jeunes trouvent des livres et ils décident de créer une bibliothèque secrète. Ces livres seront pour eux un symbole de liberté. Ils continuent à apprendre à travers eux et enfermés dans cette enclave, c'est une façon pour eux aussi de s'évader, puis au fil du récit on lit toutes les horreurs qu'ils vivent au quotidien, les bombardements intensifs, sur une journée il pouvait y avoir plus de 480 tirs de mortiers, 33 missiles, 52 barils, les bombardements avec du gaz sarin, du Nalpalm, les morts, les convois humanitaires qui n'arrivent pas où qui arrivent sans nourriture dans une ville où il n'y a plus rien à manger et tout ça sur une ville pacifiste ...


Daraya, un si joli nom pour cette ville qui aura été détruite à plus de 90% par Bachar El-Assad et tout ça a eu lieu sous notre nez comment est-ce possible ? Mon sentiment à la fin de ce livre ? je suis abasourdie qu'une telle chose soit encore possible à notre époque, je suis profondément désolée et triste pour cette population qui ne demandait qu'à vivre en démocratie et je me dis que finalement nous ne sommes que peu de choses pour nos dirigeants. Où ce trouve le respect de l'être humain, le respect de la vie ? tout ça me dépasse !

mercredi 5 décembre 2018

Miss Jane - Brad Watson


Quatrième couverture

Jane Chisolm vient au monde en 1915, dans une petite ferme du Mississippi. Quelques instants après sa naissance, le Dr Thompson saisit un carnet et commence à prendre des notes. Jane est née avec une malformation  : un handicap qu’elle devra surmonter sa vie durant.
Les premières années à la ferme, au milieu d’une nature éblouissante, sont joyeuses et innocentes. Ce n’est qu’à l’approche de ses six ans que la petite Jane prend conscience de sa singularité. Mais sa soif d’apprendre est plus forte que les réticences de ses proches. Elle entre à l’école, se plonge dans les livres. Puis arrive l’adolescence et le Dr Thompson devient son principal confident, y compris lorsque celle-ci tombe amoureuse…
Miss Jane est un grand roman de formation et d’émancipation. Une histoire de désir, d’espoir et de courage portée par une langue sensuelle. Malgré la différence, elle franchit chaque étape de sa vie avec une force et une poésie qui lui permettent de poursuivre sa quête insatiable du bonheur, dans cette Amérique rurale que le xxe siècle est en train de bouleverser.

Mon avis

C'est sur l'avis de Gérard Collard (encore une fois) que j'ai lu ce livre. Je ne ferai pas autant d'éloges que lui parce que j'ai trouvé qu'il y avait quelques longueurs surtout arrivé à l'âge adulte sans doute parce que Jane commençait à accepter son état et sa vie telle qu'elle était. Il n'empêche que je me suis attachée à l'histoire de Jane, elle m'a touchée du début jusqu'à la fin, elle est très intelligente et elle est dotée d'une immense envie de vivre et c'est ce qui fait la beauté pour moi de ce livre. J'admire sa détermination malgré ses malheurs et handicaps.
J'ai beaucoup aimé aussi cette relation entre son médecin le Docteur Thompson et elle, le genre de relation qui n'existe plus à notre époque, celle d'un médecin dévoué à ses patients ...