samedi 11 novembre 2017

De l'amour comme s'il en pleuvait - Azel Bury


Quatrième de couverture

La vie se déroule comme une autoroute à deux voies : je suis sur celle de droite et je n’ai aucune envie d’embrayer. 
Je les vois toutes, les copines, foncer droit dans le mur de la destinée… elles sont heureuses pendant six mois, un an, et puis c’est le chaos, la descente aux enfers, la rupture et la dépression. Non merci, pas pour moi. J’ai choisi mon camp. 
Lisa aussi. 
Elle a choisi le camp adverse.

Mon avis


Je crois que les romances ce n'est pas pour moi ... 

3 commentaires:

  1. En quelques lignes, elle dit beaucoup de vérités sur les rencontres puis les ruptures avec tout le mal être engendré.
    Il en faut pour tous les goûts :)
    Je préfère également un bon thriller.
    Bon dimanche
    ODmi de domandalas.eklablog.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue quand je lis je n'arrive pas toujours à décrypter ou à ressortir ce qu'il y a au fond de l'histoire à moins d'avoir été touchée et profondément émue alors je préfère dire que ce n'est pas pour moi

      Supprimer
  2. Merci pour ton ressenti.Il ne me tente pas...

    RépondreSupprimer